La ville s'engage dans le phytosanitaire

Depuis plusieurs années, la ville s’est engagée à de meilleures pratiques d’entretien et de gestion des espaces verts, dans le respect de la législation, notamment de la loi Labbé du 2 février 2014, qui interdit aux établissements publics d’utiliser des produits phytosanitaires sur les voiries, espaces verts, forêts et promenades ouverts au public.

 

Que sont les produits phytosanitaires ? Ce terme désigne toute substance chimique, herbicide, insecticide, fongicide visant à détruire ou freiner la croissance de végétaux indésirables. Ce type de produit est nocif pour l’environnement car il peut polluer les sols et, par infiltration ou ruissellement, les nappes phréatiques mais aussi pour l’homme en ayant des effets sur la santé.

Aussi, les services municipaux utilisent :

  •  le désherbage, à l’aide d’outils mécaniques, brosse, débroussailleuse, déherbeur ou de la technique du binage
  • de façon préventive, le paillage - à l'aide de copeaux de bois ou, pour les massifs de fleurs, de mulch -, et l’utilisation de plantes couvre-sols pour limiter la végétation spontanée et l’arrosage

Attention : il peut vous arriver de voir des opérateurs en tenue de protection, portant un masque, en train de vaporiser une substance.

Sachez que la réglementation oblige tout opérateur à revêtir un équipement de protection pendant la vaporisation qu'il s'agisse de traitements contre les moustiques, la pyrale du buis, la chenille processionnaire du pin... à l'aide de substances toujours 100% bio.

A vous d’agir …

- Appliquez un désherbage manuel ou de l’eau bouillante sur la végétation spontanée.

- La détention de produits phytosanitaires étant depuis le 1er janvier 2019 interdite, si vous en possédez, rapportez-les à la déchèterie.