Vaccination où et quand ?

 

Point sur les vaccinations des seniors vulnérables au 24/02/2021

Le Centre Communal d’Action Sociale recense depuis maintenant plus de 3 semaines les personnes âgées de 75 ans et plus souhaitant se faire vacciner contre la COVID 19. À ce jour, 296 personnes se sont fait enregistrer.

Lundi 22 février, en partenariat avec la CASGBS, 14 seniors du registre ont pu se rendre au centre de vaccination de Saint-Germain pour recevoir leur première injection. La seconde est programmée pour le 22 mars.

La Résidence Autonomie le Village, gérée par le CCAS, bénéficiera prochainement d’une campagne de vaccination à domicile pilotée par le Département des Yvelines. Aujourd’hui, 43 résidents se sont faits recenser.

Les dates auxquelles auront lieu ces vaccinations ne sont pas encore connues mais l’équipe de la Résidence Autonomie se tient prête afin que cette campagne se déroule dans les meilleures conditions.

Les différents EHPAD de la Ville ont pu organiser leur campagne de vaccination fin janvier (1ères injections). Les 2nd injections sont prévues cette semaine.

Concernant la résidence seniors « Les Jardins d’Arcadie », celle-ci ne peut bénéficier d’aucune campagne organisée par le Département ou l’ARS. De ce fait, 82 seniors de cet établissement sont également recensés comme vulnérables. Le 29 janvier dernier, en partenariat avec la CASGBS, 10 ont pu bénéficier d’une première injection ; la deuxième étant prévue le 26 février prochain.

Au total, 445 personnes âgées prioritaires pour bénéficier de la vaccination sont connues par le CCAS. Celui-ci reste plus que jamais mobilisé pour apporter au mieux des réponses, du réconfort et de l’information à nos ainés.

Pour prendre l'attache du CCAS, appelez le 01 34 93 85 08. 


Covid 19 : Vaccination où et quand ?

Le Centre Communal d’Action Sociale se tient à la disposition des personnes âgées de 75 ans et plus rencontrant des difficultés pour s’inscrire ou se rendre au centre de vaccination.
Elles peuvent le joindre afin de se faire recenser et pourront être prévenues de l’évolution de la situation dès que la prise de rendez-vous sera de nouveau possible.

Plus d'informations : Centre Communal d’Action Sociale - tél. 01 34 93 85 08



La préfecture des Yvelines et l’Agence régionale de santé (ARS) d’Ile-de-France ont annoncé l’ouverture de plusieurs centres pour la phase 2 du programme de vaccination pour les personnes de 75 ans et plus. Depuis le lundi 18 janvier, le premier centre de vaccination est ouvert à Fourqueux (Saint-Germain-en-Laye). Deux autres centres ouvriront ensuite : Sartrouville (report date d'ouverture : en attente de l'approvisionnement en vaccins) et Chatou dans les prochaines semaines.

 

OÙ SE FAIRE VACCINER ?

• à Saint-Germain en Laye / Fourqueux : Espace Pierre-Delanoë, 2 Place Victor-Hugo à Fourqueux.

À ce jour, il n'y a malheureusement plus de créneau disponible jusqu’au 15 février pour le centre de Saint-Germain-en-Laye. Afin de respecter les directives de l’ARS, les inscriptions sont suspendues sur Doctolib et par téléphone à compter du 18 janvier 2021, il est alors inutile de se présenter sans rendez-vous. La réouverture des inscriptions dépendra des vaccins disponibles.


• à Sartrouville : Espace Gérard Philippe, 96 rue Louise Michel (marché Debussy). Ce centre n'ouvrira pas lundi 25 janvier prochain. Report d'ouverture du centre de vaccination de Sartrouville (22.01.2021 : en attente d'informations complémentaires).

L’inscription préalable est obligatoire :
- via le site doctolib.fr
- et le site santé.fr-
- ou par tél. au 0 800 009 110 (7 jours/7 de 6h à 22h) ;

 

QUI PEUT SE FAIRE VACCINER ?

  • les personnes de 75 ans et plus ;
  • les personnes de 65 ans et plus souffrant de comorbidité (pathologies cardiaque/respiratoire/rénale/neurologique, hypertension artérielle, diabète, obésité ou immunodéficience) ;

Ainsi que les patients à très haut risque :

  • atteints de cancers et de maladies hématologiques malignes en cours de traitement par chimiothérapie ;
  • atteints de maladies rénales chroniques sévères, dont les patients dialysés ;
  • transplantés d’organes solides ;
  • transplantés par allogreffe de cellules souches hématopoïétiques ;
  • atteints de poly-pathologies chroniques et présentant au moins deux insuffisances d’organes ;
  • atteints de certaines maladies rares et particulièrement à risque en cas d’infection (liste spécifique établie par le COS et les filières de santé maladies rares)
  • ceux atteints de trisomie 21.

Pour ces patients (à très haut risque), la prescription médicale du médecin traitant est obligatoire. Il n'y a pas de critère d’âge pour ceux-ci.
 


 

ACCÈS DIRECTS